Miami Accueil

Accueil francophone à Miami

La météo

Si la météo n’est pas toujours le critère numéro 1 dans le choix d’une expatriation à Miami, il est toujours bon de savoir où on met les pieds.

La Floride : le Sunshine State

Ce n’est pas pour rien qu’on appelle la Floride le Sunshine State (l’Etat où le soleil brille) : il y fait beau et chaud (presque) toute l’année !
Il existe cependant des différences entre le Nord et le Sud de l’Etat: la partie nord bénéficie d’un climat subtropical et la partie sud d’un climat tropical. Concrètement, le nord de l’état possède un hiver frais, que le Sud ne connaît pas.

Mais concentrons-nous sur Miami

Températures

S’il peut y avoir quelques jours de “grand froid” en hiver (autour de 12°C), les extrêmes sont plus fréquents en été, où les températures montent très souvent aux environs de 40°C (jusqu’à 47°C ressentis).

Généralement attendez-vous à des moyennes autour de 25°C en hiver, et 35° à 40° l’été.

Saison sèche – saison humide

Vous l’aurez compris, l’hiver ou saison sèche est la période idéale à Miami.
Les moustiques sont rares, les températures clémentes.
Dommage qu’il fasse nuit à 17h30 et que l’eau soit plus « fraîche » (22°C en moyenne en janvier).
C’est la saison pendant laquelle on distingue facilement les locaux des touristes : les uns sont en pantalons et manches longues, les autres en short et sandales !

La saison humide ou la saison des ouragans

du 1er juin ou 30  novembre – est la période la moins agréable.

Les températures ne descendent pas sous les 35°C en dehors des orages, et le taux d’humidité moyen est de 85%. L’atmosphère est donc lourd et moite, les touristes cherchent désespérément l’ombre et les locaux organisent leur quotidien en fonction de la climatisation.
Heureusement, à cette période, la température de l’eau se situe autour de 28° à 30° C. Une excellente excuse pour passer ses weekends les pieds dans l’eau.
Mais l’inconvénient majeur de cette saison humide (hormis les taux d’humidité), ce sont les moustiques. Particulièrement voraces au coucher du soleil, ils sont présents de jour comme de nuit.

N’hésitez pas à prévenir la ville si la situation devenait catastrophique dans votre quartier ou dans les lieux que vous fréquentez.

 

Les orages et averses orageuses
Les averses orageuses sont impressionnantes mais extrêmement localisées, et généralement assez courtes. Il est possible qu’une partie d’un même quartier soit sous la pluie, et pas l’autre. Cependant, il peut arriver que la pluie s’installe pour quelques jours, et que les orages provoquent des inondations dans certaines zones de Miami et Miami Beach.

 

Les ouragans et tempêtes tropicales

C’est le risque majeur de cette période humide. La saison des ouragans et tempêtes tropicales court du 1er juin au 30 novembre. Cependant, le risque augmente à partir du 15 août pour culminer aux alentours du 15 septembre. Bien entendu, ce pic ne signifie pas que vous ne risquez rien avant et après. Les changements climatiques provoquent un allongement de la saison.

Pour vous préparer à cette saison, lisez notre page dédiée “aux ouragans” et pensez à télécharger la fiche de préparation de la ville de Miami